PRÉMATURÉS

1.0 Critères
- né vivant
- avec une masse de moins de 2 500 g à la naissance (mais supérieure à 500 g)
- survenant entre 22 et 37 semaines complètes d'aménorrhée (SA) sur un total de 40 semaines

2.0 Classification (1979)
La prématurité est définie par la durée de la gestation et à défaut par le poids.
Classification par la durée
- moins de 37 semaines (SA) = petit prématuré
- moins de 32 semaines (SA) = grand prématuré
- moins de 28 semaines (SA) = très grand prématuré
Classification par le poids
- moins de 2500 g = de faible poids
- moins de 1500 g = de très faible poids
- moins de 1000 g = poids extrêmement faible
- moins de 750 g = micro poids

3.0 Taux de survie
Il y a 20 ans, la frontière de prise en charge en unité de soins intensifs se situait entre 28 et 30 semaines SA (1000-1250 g). Actuellement, la majorité des équipes de néonatalogie prennent en charge un nouveau-né à partir de 500 g ou 24 semaines SA. Les taux de survie augmentent en relation directe avec l’âge gestationnel.
Âge AG
Âge SA
21s 22s
23s 24s
23s 24s
25s 26s
25s 26s
27s 28s
 27s 28s
29s 30s
29s 30s
31s 32s
 31s 32s 33s 34s
33s 34s 35s 36s
35s 36s 37s 38s
37s 38s 39s 40s
Masse500g750g1000g 1250g 1500g 2500g3200g
Survie1%10% 40%50% 60% 80%90% 97% 
Séquelles80%50%35% 20%10% 5% 
SA=semaines d'aménorrhée (total de 40 semaines)
AG=âge gestationnel (total de 38 semaines)

4.0 Fréquence
- Variable selon les pays. La moyenne se situe entre 5 et 8% des naissances.
  Au Canada, le taux de prématurité s’établissait à 7,1 pour 100 naissances (1996).
  Au Québec, le taux est de 7% soit 6103 cas sur 85130 naissances (BSQ 1996).
- La fréquence est plus grande dans les classes sociales défavorisées.
- Les grossesses multiples augmentent les risques de grandes prématurités.

5.0 Causes
Elle est inconnue. Mais il y a certaines constantes qui font augmenter les risques.
Signalons en quelques unes
5.1 relevant de la mère
- l'âge de la mère: elle est âgée de moins de 16 ans ou de plus de 35 ans
- une grossesse multiple
- le tabagisme
- le statut socio-économique défavorisé (pauvre nutrition, pauvre éducation)
- l'insuffisance des soins prénataux
- l'existence d'antécédents de naissances de prématurés
- une maladie chronique, une hémorragie, une infection aiguë pendant la grossesse
- un traumatisme
5.2 relevant du foetus
- une malformation
- un mauvais état de santé
- une gémellité
6.0 Brève description physique
Le tableau va varier selon l'âge du prématuré... L'enfant prématuré a un aspect très spécial qui permet d'emblée de le reconnaître. La graisse sous-cutanée absente est remplacée par des œdèmes. La peau est ridée, rouge (possibilité d'acrocyanose), transparente et couverte de lanugo. Le crâne est large et paraît trop grand pour la taille de l'enfant. La figure est réduite et osseuse; les os sont encore mous; les yeux sont saillants et très écartés; le front est bombé; les membres sont courts et contrastant avec un ventre volumineux. Il dort sans cesse; ses mouvements sont rares et lents, sans force; son cri est faible; la succion réduite ou absente. La respiration est superficielle et irrégulière; la régulation de la chaleur, de la digestion, de l'assimilation se fait mal.

7.0 Problèmes
7.1 de survie
Tous les problèmes sont dus à l'immaturité des systèmes. L'enfant n'est pas encore prêt à assumer les fonctions que l'organisme de la mère devrait effectuer à sa place. Ils sont liés à la respiration (détresse respiratoire), à l'alimentation (immaturité des réflexes de succion et déglutition), à la digestion et à la thermorégulation.
7.2 ultérieurs
Les problèmes à long terme dépendent de l'importance de la prématurité et de la cause de l'accouchement avant terme. "Plus un enfant est petit et prématuré, plus il sera susceptible de connaître des retards de développement et des séquelles." Mais également, il a plus de chance d'avoir des handicaps si la cause de l'accouchement est due à des conditions pouvant induire un trouble foetal.
7.2.1 Les retards
- Les garçons sont plus sensibles que les filles
- Ils s'atténuent avec l'âge.
- Les retards les plus communs: langage, QI, développement moteur.
7.2.2 Les séquelles
- Ils sont plus vulnérables aux infections et aux maladies infectieuses au cours des deux premières années.
- Chez les grands prématurés, le risque d'une paralysie cérébrale et celui d'un retard intellectuel existent sans oublier les troubles de la vision et de l'audition. Des troubles de l'apprentissage (scolarisation) et du comportement sont fréquemment observés.
8.0 Effets sur les parents
Plus la séparation a été prolongée, plus difficile est l'attachement. Face à cet être fragile, les parents deviennent souvent ambivalents, inquiets, surprotecteurs.

9.0 Cas intéressant: "Mamans-kangourous"
À Bogota (Pérou), les hôpitaux surchargés ont entrepris de confier les bébés prématurés à leurs parents qui doivent les porter sous leurs vêtements jour et nuit pour les garder au chaud. Ces parents deviennent donc des incubateurs vivants, des « parents-kangourous », comme on dit là-bas. Or, on constate maintenant que les bébés qui ont ainsi été portés grandissent plus vite et ont un développement intellectuel plus précoce. (Émission Découverte, 8/11/1998)